ATB Automation logo

Les pieds au sec grâce notamment aux vérins électriques ADE

Date: 22 juin 2017

ATB-ADE Cylindre ADE Collègues ADE Planeetwielen

Bref historique

Fin 2016, ATB Automation a reçu une commande pour sur la livraison de vérins électriques du fabricant ADE Werk. Il s’agit au total de 12 vérins pour 3 barrages dans le Bas-Rhin et à Lek près de Hagestein, Amerongen et Driel sous la régie de la Rijkswaterstaat (Organisation Nationale de l'Eau, Pays-Bas). Le complexe de barrages régle le niveau d’eau pour la navigation fluviale et l’approvisionnement en eau potable.

Les vérins électriques du fabricant allemand ADE sont destinés à actionner la vanne de chasse mesurant 2 à 2,5 mètres. La vanne de chasse sert à évacuer la boue qui se dépose sur la dalle de la vanne de visière, de manière à pouvoir ensuite fermer le barrage complètement et en toute sécurité.

L’acquisition de la commande a été précédée de réunions concernant les spécifications, notamment le traitement anticorrosion, par exemple, revêtement NBD10300 sur le piston du vérin, dimensions, positionnement des axes, vitesse, couple, etc. Une autre exigence du donneur d’ordre : toutes les spécifications devaient être contrôlées dans l’usine du fabricant, avant l’expédition et après une procédure FAT (Factory Aproval Test : procédure de réception après essai en usine).

En route vers l’usine du fabricant ADE

Accompagné de mon collègue expérimenté Robert Vermoolen, nous avons fait le déplacement jusqu’à l’usine ADE Werk (Offenburg, Allemagne) pour la procédure FAT. Presque chaque jour, je suis en contact avec mes collègues allemands et plusieurs autres interlocuteurs pour mener ce projet à bon terme, au double plan technique et commercial. Malgré le savoir disponible chez ATB Automation et les échanges de communication avec l’usine ADE Werk, rien de tel que le contact personnel et d’aller voir le processus de fabrication sur le site.

Après un trajet de 7 heures, nous sommes arrivés en début d’après-midi à l’usine d’Offenburg, près de Durbach, une petite ville pittoresque. Au cours de l’après-midi, nous avons assisté au processus de fabrication, nous avons fait la connaissance avec nos collègues allemands, et nous avons établi en détail le programme de la journée suivante.

Pendant cette entrevue avec mes collègues allemands, j’ai constaté rapidement que rien n’avait été laissé au hasard. De quoi confirmer le stéréotype de la rigueur germanique ! Après avoir passé en revue un nombre de généralités, nous avons contrôlé chaque point des deux premiers vérins. Très vite, Robert et moi-même, nous avons bien vu que tout avait été réglé dans chaque détail.

Dîner

Entretemps, il était 17h15 et M. E. Raats (pour Knook Staal) et M. P. de Keizer (pour Rijkswaterstaat) sont arrivés à l’Hôtel-Restaurant Engel, près de Offenburg. C’est là que nous avions rendez-vous à 18h30 pour le repas du soir. Cet hôtel était d’ailleurs notre lieu d’hébergement et nous avons été accueilli par M. Engel, hôtelier et chef-cuisine. Pour le repas, nous avons suivi les conseils de nos collègues allemands : au menu, des asperges, la spécialité culinaire de la saison. Pour le vin, nous avons suivi les recommandations de l’expert en mécanique, qui par la suite s’est avéré être l’oenologue d’ADE. Il nous a conseillé un vin local produit dans la région de Durchbach, une très bonne région de vignobles. Le chef-cuisine semblait avoir mis les petits plats dans les grands parce que son épouse est revenue par deux fois nous resservir des asperges, du jambon ou des crêpes. Il a cuisiné si bien que chacun d’entre nous a mangé plus que prévu.


Procédure de réception FAT

Le lendemain était la journée de contrôle des vérins électriques ADE. Après un accueil chaleureux et une présentation, M. E. Raats et M. P. de Keizer ont eu la possibilité de poser des questions avant la procédure FAT. Dans la salle de réunion, un modèle en miniature a servi à leur montrer le fonctionnement complet des vérins ADE, à l’inclusion de la structure des coussinets et du racleur.

Ensuite, visite guidée de l’usine : département réception des marchandises, atelier de production, showroom et atelier d’assemblage. On nous a également montré un vérin, en service depuis 25 ans chez un client, qui l’a expédié chez ADE pour un intervalle d’entretien. L’excellent état de ce vérin a fait forte impression. Nous n’avons pas eu la possibilité de visiter la salle de pistolage parce qu’elle était en cours d’utilisation à ce moment-là.

Dans le showroom, un carter de vérin d’un mètre de long était exposé ouvert pour montrer la structure interne. Ce modèle permettait de voir clairement:

  •          le fonctionnement d’une broche à roues planétaires, assurant une charge de base élevée et une longue durée de vie
  •          les ressorts pour l’absorption des chocs, la précontrainte et la limitation du couple
  •          le dispositif anti-rotation pour éviter la rotation du mécanisme interne
  •          les points de lubrification, avec une explication sur la manière dont le lubrifiant se disperse dans le carter

Après avoir étudié en détail le principe de fonctionnement du mécanisme du vérin, nous avons entamé la procédure officielle de réception FAT des vérins. En plus de ces deux vérins finalisés, les deux tiges de piston destinées à la construction des deux vérins suivants étaient déjà sur place. 

Parmi les points importants aux yeux du client, lors de la procédure FAT:

  •          Qualité du traitement anticorrosion: plusieurs couches de revêtement
  •          Lunac Duplo 2 Traitement anticorrosion NBD10300 sur le piston du vérin
  •          Longueur de la course
  •          Vitesse
  •          Dimensions diverses
  •          Fuite
  •          Signal électrique lors de la commande manuelle
  •          Signal de suivi des butées
  •          Certificats pour les matériaux des revêtements anticorrosion, etc.

Pendant la procédure de réception en usine, MM. E. Raats et P. de Keizer ont reçu des explications concernant le fonctionnement du moteur Auma et le montage de la tête de piston. Ce dernier point notamment est important pour la précision de l’alignement.

Après des mesures et inspections approfondies, les deux vérins électriques ont été approuvés sans aucune réserve.

Lunch et départ

En conclusion, nous avons participé à un lunch suivi des salutations de départ. Mais avant de reprendre le chemin du retour, nous ne pouvions pas faire sans tenir compte du conseil que nous a donné l’expert en vins, selon qui il serait trop dommage de repartir sans emporter un vin de la région de Durbach. Nous avons reçu une adresse où nous avons acheté un remarquable ‘Weisser Burgunder’ millésimé 2016. En cours de route, nous avons également fait un arrêt pour admirer l’écluse de Heidelberg sur le Neckar, où des vérins électriques de l’usine ADE Werk sont en service. Il s’agit d’une écluse à deux sas de 109,7 x 12,0 mètres – l’un des multiples projets de l’usine ADE Werk pour le ‘Bundesamt’ (l’équivalent en Allemagne du Rijkswaterstaat aux Pays-Bas).


Posté par: Rico Godfried

Rico Godfried


+31 297 38 05 69
rico@atbautomation.eu

Rico Godfried est manager mechanics engineering chez ATB Automation. Avec sa spécialité, il fournit un appui technique et des conseils dans le processus de vente pour les produits de Torriani, Rosta, Stöber, Tandler, Weiss et Pfaff.



0 commentaire

Laissez un commentaire

  • Une réponse rapide, des lignes courtes
  • Fabricants renommés
  • La connaissance profonde du produit
  • Haute fiabilité

Nous livrons des couronnes d’orientation, eléments oscillants, eléments tendeurs de stock et nous avons des renvoi d’angles, réducteurs servo et vérins-électromecanique dans notre gamme.


Nous sélectionnons et offrons les bons composants et systèmes pour solutions contrôle de mouvement, par exemple servomotorréducteur, servo-vérins lineaires à systèmes XYZ cartésien complet.

Charger…

Cherchez

Charger…