ATB Automation logo

Naissance d’un nouveau produit: le LeanMotor

Date: 15 janvier 2018

Peter-Stober meeting Stober meeting1 Stober meeting2 Stober meeting3 Stober meeting4

Fin octobre, je me suis rendu avec trois collègues d’ATB Automation à l’International Technical Meeting organisé par Stöber à Pforzheim (Allemagne). Un événement annuel récurrent à l’occasion de laquelle les techniciens issus des filiales commerciales établies par Stöber dans le monde entier se livrent à des échanges de vues avec les développeurs Stöber en activité à Pforzheim. Non content de présenter les derniers développements de Stöber, cette réunion technique organisée depuis 2012, vise aussi à partager, avec les développeurs Stöber, les expériences acquises, applications mises en œuvre et vœux exprimés par le marché.

ATB Automation ne compte pas au nombre des établissements propres de Stöber ; mais, fort des relations que nous entretenons avec l’entreprise ainsi que de notre maîtrise des applications électroniques et les applications de motion control, nous sommes honorés de participer chaque année à cet événement Stöber.

Dimanche soir, après notre arrivée à Pforzheim, nous avons croisé nos collègues américains lorsque nous nous rendions au café des sports Palm Beach. En savourant une « HefeWeizen », nous nous sommes remémorés plusieurs réunions antérieures tout en assistant sur grand écran à la remontée spectaculaire d’un Max Verstappen passant de la 16e à la 3e place (par la suite, il devait s’avérer que ce dernier n’avait remporté que la quatrième place) Quoi de plus agréable que d’assister à un succès néerlandais en compagnie d’experts internationaux ?

International Technical Meeting
Lundi matin, au petit déjeuner, c’était une fête de retrouvailles avec d’autres collègues que nous rencontrons chaque année. Après le petit-déjeuner, nous nous sommes tous rendus au bureau Stöber pour assister aux premières présentations. L’année dernière était placée sous le signe du régulateur SI6 (modules à un seul et à deux axes) doté d’une alimentation centrale. À présent, nous assistons au lancement du régulateur SC6 à redresseur intégré. Ce régulateur d’entraînement revêt un intérêt particulier pour les applications comptant jusqu’à quatre axes parce qu’il permet de faire l’économie d’un module d’alimentation distinct.

Après quelques éclaircissements concernant les nouvelles versions plus lourdes du régulateur SI6 (2 x 20 A et 40 A) et   un exemple d’une application Profinet (projet TiA Portal) compatible avec tous les régulateurs de la sixième génération, nous avons assisté à l’introduction de la nouvelle carte de sécurité SE6 en option conçue pour le servorégulateur SD6. Ensuite, nous avons eu droit à une explication détaillée des possibilités qu’offre, entre autres, la SLS (Safe Limit Speed), lorsque le maintien en exploitation des encodeurs standard EnDAT 2.2 est envisageable. S’agissant de la solution Stöber SLS, aucune concession n’est requise quant à la résolution d’encodage avec les encodeurs EnDAT 2.1. De plus, cette solution ne nécessite aucun encodeur supplémentaire pour atteindre une SLS présentant un niveau de sécurité PLe. Outre la SLS, une foule d’autres fonctions de sécurité sont susceptibles d’être configurées par le biais du logiciel PASmotion de Pilz, lequel est intégré au logiciel DriveControl Suite de Stöber depuis la version 6.3A. La formation que je venais d’achever chez Pilz m’a permis de suivre les explications techniques fournies. Le soir venu, nous sommes tous allés dîner et nous en avons profité pour discuter des expériences recueillies au cours de cette première journée. 


Développement du leanmotor
Le deuxième jour a commencé par une explication détaillée du potentiel de la programmation graphique libre des régulateurs de la sixième génération. Les régulateurs de la cinquième génération présentaient déjà de telles possibilités, mais lors du développement de la sixième génération, les concepteurs ont d’abord accordé la priorité à diverses applications « basées sur le régulateur » et exécutables via EtherCat. Désormais, la programmation graphique libre autorise également l’élaboration on ne peut plus flexible d’applications « drive based » compatibles avec tous les régulateurs de la sixième génération. Ainsi, outre le protocole DS402 standard, les applications éprouvées « Command Positioning » et « Motion Block Position » conçues par Stöber sont également disponibles. Cette compatibilité revêt un intérêt majeur pour les applications Profinet.

Après le déjeuner, nous avons eu droit à des explications portant sur la solution monocâble qu’autorisent les encodeurs DSL Hiperface au sein des moteurs EZ dont les régulateurs SI6 et SC6 sont présentement susceptibles d’être équipés.

Toutefois, le nouveau développement le plus spectaculaire était encore à venir. Les intervenants avaient déjà levé un coin du voile lors de l’exposé consacré au régulateur SC6. Mais à présent, nous avons droit à une exploration poussée du contexte dans lequel le LeanMotor a vu le jour.

La rigueur croissante des normes d’efficacité (IE2 et IE3) auxquelles doivent répondre les moteurs triphasés en Europe, mais surtout en Amérique ainsi que le recul des ventes de moteurs asynchrones en général ont convaincu Stöber de se lancer, il y a quatre ans, dans une série d’investigations. Ces investigations portaient sur le potentiel d’un moteur simple mais efficace dont les performances se devraient au moins d’égaler celles d’un moteur triphasé. En sa qualité de développeur des servomoteurs EZ conçus par Stöber, M. Günter Grossmann nous a montré un croquis de M. Patrick Stöber illustrant le concept fondamental sur lequel repose le leanmotor.

Lean est synonyme de gaspillage minimal et de valeur maximale pour le client. Par conséquent, il ne fallait conserver que l’essentiel pour l’entraînement et, idéalement, pour le positionnement du moteur considéré. Les développeurs Stöber nous ont entraîné dans leurs réflexions et considérations visant à faire l’économie d’un encodeur, sans renoncer pour autant à coupler, même à vitesse réduite, la position de l’arbre du moteur avec le régulateur. À l’origine, le régulateur SC6 devait assurer la régulation du leanmotor, mais par la suite, les développeurs ont décidé d’en conserver le caractère universel pour les régulateurs de la sixième génération.

Stöber est parvenu à développer un moteur d’un nouveau type. Il s’agit d’un moteur synchrone à aimants permanents sans asservissement dont les performances sont comparables à celles d’un moteur triphasé asservi par un encodeur et présentant une résolution de 1.024 impulsions par révolution. Par conséquent, le leanmotor se situe à mi-chemin entre un moteur triphasé et un servomoteur. Idéal pour les applications à régulation de la vitesse ou de la position pour lesquelles une faible résolution d’encodage et un référencement limité lors de la mise en service ne constituent pas un inconvénient.

La différence majeure avec le principe existant du servomoteur sans capteur réside dans le fait qu’une régulation de la position demeure garantie, même à vitesse réduite. C’est réjouissant d’avoir la chance d’être témoin de la naissance d’un produit aussi innovant.

Perspectives inédites
Le dernier jour a été consacré aux nouvelles fonctions que présente la DriveControl Suite, le logiciel de configuration des régulateurs de la sixième génération. L’adjonction des fonctions de sécurité à l’aide du logiciel PASmotion de Pilz et l’essai du dispositif de couplage position électronique entre deux axes du module SI6 à  double axes. Ce logiciel permet aussi de définir un axe virtuel auquel les deux axes du module SI6 sont susceptibles d’être couplés en position.

Somme toute, une foule de données en raison de la multiplication des perspectives inédites. Ces informations sont suffisamment étoffées pour que leur étude nous permette d’enrichir les applications de nos clients.

 


Posté par: Peter Hamersma

Peter Hamersma


+31 297 38 05 63
peter@atbautomation.eu

Gestionnaire de project et ingénieur logiciel et , Peter Hamersma travaille à partir de 2001 chez ATB Automation. Peter est responsable de la conception de projets, de l’ingénierie logicielle et de la mise en service des projets de contrôle de mouvements et de commande.



0 commentaire

Laissez un commentaire

  • Une réponse rapide, des lignes courtes
  • Fabricants renommés
  • La connaissance profonde du produit
  • Haute fiabilité

Nous livrons des couronnes d’orientation, eléments oscillants, eléments tendeurs de stock et nous avons des renvoi d’angles, réducteurs servo et vérins-électromecanique dans notre gamme.


Nous sélectionnons et offrons les bons composants et systèmes pour solutions contrôle de mouvement, par exemple servomotorréducteur, servo-vérins lineaires à systèmes XYZ cartésien complet.

Charger…

Cherchez

Charger…